L’Empire Tibétain

Ce post n’était pas prévu dans le planning du mois. Plein de choses en retards, des tonnes de trucs à faire. Et là, paf, je tombe sur la fiche de cette armée sur la e-boutique de notre soutien… Une petite claque…

III-15 Tibetan ArmyDu Métal

Et oui, 32 plaquettes. Bien sûr, on n’en joue que 12 en même temps mais…
Mais la plupart sont des chevaliers ou des cavaliers et peuvent démonter en cours de partie !
Pour commencer, il y 10 plaquettes de chevaliers. De la cataphracte à 4 figurines, de celle qui n’est donc pas impétueuse et n’avance pas après combat !
Logiquement, il y a donc bien 10 Lances (et même une onzième) de possible.
Il y a aussi 5 cavaleries et, comme si ça manquait de canassons, 3 cavaleries légères parmi les options.
Enfin, il y a quand même 3 plaquettes de fantassins : 2 psiloï et une lame « fast ».

Bon, ça doit « démonter » tout ça (humour facile, désolé). Et pour se voir doter comme cela par la règle du couple Barker, ils doivent bien avoir laissé une trace dans l’histoire…

Une trace dans l’histoire

Piquée sur Wikipédia

Piquée sur Wikipédia

Je dois bien avouer que le Tibet, pour moi, c’était un peu cette province annexée par la Chine en pas du tout de finesse avec un rien de « bafouement » des Droits de l’Homme. Direction mon ami le net.

Dans les faits, ils se sont étendus un peu sur le dos des Chinois Tang et un peu sur le dos des turcs (qui avaient déjà sur le dos des Chinois).

Sur le plan économique, la célèbre route de la Soie s’est retrouvée sur leur passage (et semble bien avoir fait partie des enjeux de conquête territoriale) et niveau tâche verte, la carte donnée sur wikipédia – et repompée ici sans vergogne – montre bien l’étendue de la « petite trace ».

Chipée sur paperblog.fr mais je ne mets pas de liens, il y a trop de pub sur ce site.

Chipée sur paperblog.fr mais je ne mets pas de liens, il y a trop de pub sur ce site. Les traits noirs sont les grosses montagnes du coin.

La bataille de Talas (751) semble avoir fait son petit effet et je pense qu’on en reparlera…

Pour leur technique de combat, elle semble aussi fine que le laisse supposer la liste mais laissons les Tang en parler et répétons après eux :
« Les hommes et les chevaux étaient entièrement couverts de métal et ne laissaient voir que les yeux. Armés de lances, ils étaient invulnérables aux épées et aux arcs. Ils chargeaient à cheval et lorsque cela ne suffisait pas, ils démontaient puis chargeaient à pied. Ils étaient en rangs tellement serrés qu’ils n’avaient pas la place pour des boucliers mais de toute façon, vu comment ils étaient blindés, on aurait dit des JS2 de fin de guerre ».

J’ai un peu personnalisé la traduction mais vous aurez corrigé.

TI06Pour conclure

Je vous laisse mais pas sans un lien vers de jolies figurines peintes (en cliquant sur la photo).
J’espère que c’est du 25 mm parce que si on m’apprend que c’est du 15 mm, je file me pendre de jalousie. Je prendrais un cerisier en fleur, mais ça c’est pour faire plaisir à mon côté romantique.
De toute façon, j’ai déjà des armées à finir de peindre en retard.

Cassandre,
le 27 mars 2016.

39851304_m 39850893_m
Photos volées ici : http://thinlay.canalblog.com/albums/zanskar/

P.S. :
Pour la mise à niveau de la V2 vers la V3, il va vous falloir :
10 Lances (les Kn qui démontent)
3 Cavaleries
1 Cavalerie Légère
1 Lame « Fast »
1 Psiloï
Et vous ne vous servirez plus de votre archer à 3 fig.

Mots-clés :

2 réactions sur “L’Empire Tibétain”

  1. Bertrand JACQUEMART dit :

    Ce sont bien des 25mm : figurines Curteys.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.