« Après-midi DBA » – La Horde d’Or

tournoi HD
Ce Samedi 9 Avril 2016, ont eu lieu les 24ème après-midi DBA, un tournoi amical organisé par le club « La Horde d’Or » d’Asnières tous les 6 mois environ.

12 joueurs étaient présents avec comme obligation de prendre uniquement des listes des livres III et IV, des listes faisant la part belle aux chevaliers, à l’artillerie et à de l’infanterie lourde. Dans cette optique j’optais pour une des dernières liste du livre IV, les Aztèques IV/63, une liste à l’opposer de ce que j’allais affronter au cours de 3 parties très compliquées.

Mais d’abord une rapide présentation de l’armée Aztèque :

Une armée haute en couleur avec du BloB dedans

Une armée haute en couleur avec du BloB dedans

3 Bd dont le Général, 1 Wb, 2 Ps, 2 Aux et 4 Hd. Toute l’armée est « Fast » avec un facteur d’agressivité de 3. Je serai rarement défenseur et donc je ne pourrai pas mettre de grands terrains pour casser les mouvements adverses. J’ai donc choisi de prendre 4 Hordes, la liste permet de prendre 6 plaquettes Aux et/ou Hordes. L’avantage des Hordes c’est que se sont des « blobs ». Dur à bouger (2 Pips après le premier tour) mais sur une égalité elles ne reculent que contre les « Solids Foot » et sur un résultat inférieur elles ne reculent pas non plus (sauf contre les Kn, El et Wb… là pas de miracle). Dernier point : les Hordes ne comptent pas pour le seuil de perte.

Vue subjective sur ce qui va devenir "un monde de finesse"

Vue subjective sur ce qui va devenir « un monde de finesse »

Pour la premier partie je tombe sur un joueur du club, Corentin.

Il joue Later Bulgar IV/25 et aligne 3Kn, 6Lh et 3Ps et il est défenseur. Il pose 3 petits terrains Woods, Bua [Pour Build-Up-Area : Zone bâtie] et Gentle Hill [Colline à pentes douces], j’aligne donc mon armée sur les Woods et la Bua avec les Hd au centre, Ps à leur droite, les Aux et Bds à leur gauche. La partie est rapide, 15mn.
Un magistral choc frontal tout en finesse au centre. Ses 3Kn et 2Ps vont percuter mes 2Bd et 4Hd et rien ne fonctionnera comme prévu hormis la fuite des 2 Ps. Je perds 2Bd, 3Hd et les Ps du flan droit qui sont submergés par ses Lh.

La deuxième manche m’oppose à Guy qui joue les Normands III/52.

Vu directe sur les pillards de camps. Même pas mal, il ne restait que des haricots sauteurs dans nos réserves...

Vu directe sur les pillards de camps. Même pas mal : il ne restait que des haricots sauteurs dans nos réserves…

Il aligne 6Kn, 2Cv, 1Bd (à 4 figs.), 2Aux, 1Ps, là je dois gérer 6 plaquettes de Kn et j’ai de la chance, je suis défenseur. Je pose 2 grosses Difficult Hills et un gros Woods, Guy prendra le côté le moins pourvu en décor, ce qui m’arrange.

La partie commence  et je forme une longue ligne face aux Normands. J’utilise bien le terrain et jamais il ne s’approche trop près : il n’a que 3 unités qui ne sont pas gênées par les terrains difficiles. Sa seule tentative pour contrer mon déploiement sera de contourner la forêt avec ses Cav et de prendre mon camp. Ce fut un échec et je prend l’avantage de 2 points. J’en profite pour attaquer son flanc droit, ses Kn étant à l’opposer, cela peut payer. Je perds 2 plaquettes et isole sa Bd. Hélas le temps de partie est terminé (1h pour jouer) et ce sera un nul.

La dernière manche est contre Charles avec ses Free Company IV/74.

Centre enfoncé mais Lh adverse contrôllée et Chevaliers sans possibilité de recul !

Centre enfoncé mais Cavalerie Légère adverse contrôlée et Chevaliers sans possibilité de recul !

…Et encore 6Kn dont 4 peuvent démonter, 3Lb (à 4 fig.), 2Bd et 1Ps. Et il est défenseur. Il pose 1 Plough [Terrain Labouré] et 1 Gentle Hills.
Je choisi de me déployer dedans, aucun des terrains ne pouvant me servir face à sa liste. J’attends de voir son déploiement…
Sur sa droite, légèrement décalé, sa Lh puis ses 6Kn et sur leur gauche les 3Lb et les 2Bd en colonne. Je sais comment le piéger…
Je déploie mes 2 Ps en colonne, 1 Aux, 1Wb et 2Bd en colonne, puis mes 4Hd et mes 2 derniers Bd et Aux. Si mon centre et l’aile droite tiennent 2 tours, ma gauche pourra submerger et contourner sa droite et c’est gagné.

Il avance sur moi et déploie on aile gauche. De mon côté j’avance vers lui et fait bouger mes Ps d’un double mouvement pour mettre la pression sur sa LH. Ensuite je continue à déborder sa droite et contacte 5Kn et 1Bd. Je perds 4Hd et repousse 2 Kn. Il sait que les Hd ne comptent pas et voit des trous dans sa ligne. Je charge et détruit 1Kn sur sa droite, « zoque* » son Lh et détruit 1Kn à gauche. En retour je perds 1Bd et 1Aux, mais je sais que j’ai gagné. Je charge et bloque son Lh et 1Kn qui sont détruits. Victoire.

Résultat je finis à la 7éme place sur 12.
J’évite la dernière place. Pas mal vu que les Aztèques sont particulièrement durs à jouer compte tenu des livres utilisés. Cette armée doit vraiment jouer sur les Hd, son déploiement initial et le terrain et pardonne rarement les erreurs. En retour cette une armée très mobile, polyvalente et colorée.

Leoten,
Le 12 avril 2016



* zoque, du verbe « zoquer » ! Petit néologisme de wargameurs qui signifie : « étendre sa zone de contrôle sur l’adversaire ». ZOC étant l’acronyme de l’anglais « Zone Of Control ». Dans DBA, on parle plutôt de « Zone de Menace » mais l’esprit est là : une unité exerce une influence sur l’adversaire par sa présence, celui-ci ne pouvant plus se mouvoir comme il veut. Dans le cas présent, s’agissant de Cavalerie Légère (Lh) subissant la ZM/ZoC, nul doute qu’elle puisse s’éclipser si le cœur lui en dit vu ses capacités de mouvement. Mais pas n’importe comment et elle ne peut ainsi continuer impunément à braver les troupes de l’auteur. NdlR

Mots-clés :

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.