« J’prends la grande » ou jouer à DBA en 25/28mm

Bien qu’elle soit plus souvent jouée à l’échelle 15mm, DBA se joue également avec des figurines plus grandes, en 25 ou 28mm. Le point de vue d’un joueur qui trouve que c’est justement la taille idéale !

Optimisons nos moyens

Le faible nombre de figurines nécessaires au jeu permet de se constituer à coût réduit une armée à cette échelle. Cela permet, si on le souhaite, de lever deux armées historiquement ennemies sans avoir à vendre un rein et sans se limiter au jeu d’ escarmouche. C’est vrai aussi en 15 mm mais cela s’accentue avec du 25/28mm par nature plus coûteux.
La surface de jeu elle même n’est pas trop gourmande. Cette règle est donc idéale lorsqu’on ne possède pas un espace important à la maison ou de pièce dédiée au jeu tout en étant attiré par ces « grandes » figurines. Les dimensions préconisées par la règle pour cette échelle (1BW = 6cm) sont particulièrement cohérentes.

Romains & Gaulois se disputent une tête de veau un 21 janvier

Romains & Gaulois se disputent une tête de veau un 21 janvier

Le Rapport à la tête de Veau
Jouer en 28mm revêt plusieurs intérêts évidents : On peut davantage apprécier la plastique de la jeune esclave des bagages égyptiens, aligner de magnifiques figurines de gammes de plus en plus étoffées, soulager nos pauvres yeux vieillissants lors de la parfois douloureuse phase de peinture … sans compter que mes archers ayant déjà du mal à toucher leurs cibles, ce serait tragique de tirer sur plus petit.
En fait, le choix de l’échelle est un peu comme le rapport à la tête de veau ou à la choucroute de la mer. A chacun sa préférence. DBA, pour les raisons développées précédemment, permet tout simplement aux joueurs 28mm de se constituer plus facilement des armées à cette échelle.

Mon groupe de joueurs a résolument opté pour le 25/28mm.
Un groupe? Quel groupe? En fait, celui ci est constitué d’amis se réunissant pour jouer mais non constitués en association (nous restons ouverts à toute rencontre, n’hésitez pas à me contacter si jouer à DBA en 28mm vous dit en Picardie – Ici, sur mon blog ou sur le groupe facebook DBA FR). Il réunit sept joueurs de DBA en 28mm même si trois ou quatre jouent un peu plus souvent. Notre plus jeune joueur (mon fils cadet) est âgé de 14 ans mais le gros des troupes tourne autour de la quarantaine. Et l’ami Jacques est un peu au delà mais il faut bien un ancien au sein de toute tribu.

Reconstitution ou Figurines, un point commun !

Reconstitution ou Figurines !

Nous nous côtoyons depuis le début des années 2000 au sein d’une troupe de reconstitution (période Charles VI, 1380-1420). Seuls trois d’entre nous pratiquaient alors le jeu de figurines (Charges, WRG 7th et surtout DBM), tous trois alors au sein du Cercle des Immortels, à Amiens.

Lorsque les chtis bonshommes de plomb se sont répandus au sein du groupe, nous avons opté pour une règle (WAB, alors), une période (nous disposons tous d’au moins une armée « biblique ») et surtout d’une échelle faisant consensus parmi nous (le 25/28mm).
Peut être parce que, vivant sous le vivifiant climat picard, cette échelle nous permet davantage de saisir nos petits bouts de plomb de nos gros doigts engourdis par le froid.
Peut être aussi parce que, notre groupe se constituant autour Warhammer Ancient battles, nous disposions tous d’armées 25/28mm et que le 15mm ne séduisait que peu d’entre nous. Les néophytes de la bande ont pu profiter de promos de noël très intéressantes pour se monter leurs premières années.
Les forces déjà en notre possession nous permettent de jouer sans souci à DBA (mais aussi à DBA Grandes Batailles en fonction des effectifs que nous voulons jouer à tel ou tel moment) et de monter de nouvelles armées au format DBA. Nous avons étendu notre période à la totalité de l’antiquité et du moyen-âge.

Taborites en pleine guerres hussites

Taborites en pleine guerres hussites

Nous ne nous sommes pas convertis au 15 mm
Habitués à cette échelle, la plupart de nos joueurs ne sont pas parvenus à se convertir au 15mm. Je possède, pour ma part, deux armées à cette petite échelle, reliquats d’anciennes armées DBM mais elles ne partent pratiquement jamais à la conquête des terres sauvages s’ étendant au delà de leur boîte de rangement.

De plus, le 25/28mm est bien adapté aux démos et initiations auxquelles nous nous livrons, que ce soit lors d’interventions en collèges (trois ou quatre fois par an) ou lors de manifestations historiques, parallèlement à notre groupe de reconstitution (notre groupe de sept joueurs s’est bâti autour de cette autre passion commune).

25 ou 28 en mm ?
Il n’existe pas de réelles difficultés à mixer les 25mm et les 28mm. Dame nature n’étant pas réputée pour sa grande justice, il est naturel de trouver côte à côte de grands guerriers élancés et de teigneux rabougris. Seule l’association de montures de tailles trop différentes peut parfois choquer un peu (la taille est toujours un problème pour les étalons). Le mélange des marques est moins légitime lorsque les troupes portent un uniforme.

Les Han, c'est pas forcément poussif !

Les Han, c’est pas forcément poussif !

Notons toutefois que, à cette échelle, la question du soclage revient de façon récurrente. Beaucoup de joueurs français considèrent les socles trop petits pour les grosses figurines les plus récentes. Au sein de notre groupe de jeu, la question ne se pose pas. Nous respectons ces dimensions et n’avons aucun souci pour faire tenir les figurines. Nous « trichons » même un peu dans nos parties amicales en jouant les éléphants en 6x6cm, le socle carré (existant en 15mm mais pas en 28 pour les babars) nous semblant plus joli et plus adapté à la règle.

Le choix des figurines

Le 25/28mm offre l’accès à une pléthore de marques et styles de figurines. Sans surprise, nous trouvons de tout dans nos armées. Le groupe de jeu totalisant une trentaine d’armées différentes, il eut été étonnant que ce ne soit pas le cas. La compatibilité de tailles n’est pas un problème (tout comme dans la vie réelle). Chacun d’ entre nous fait ses propres choix en fonction de ses goûts persos quand il s’agit de choisir les marques. Je me refuse personnellement à utiliser des figurines plastiques mais nous en trouvons dans les armées de certains d’entre nous.

Ca bastonne régulièrement le long des cataractes du Nil...

Ca bastonne régulièrement le long des cataractes du Nil…

Certaines marques se caractérisent par des styles très variés allant du réalisme poussé des proportions (Perry miniatures par exemple) jusqu’au look rondouillard sympa (si on aime) mais peu réaliste sur ce plan (Curteys, Tin soldier…). Le gros des marques (Black tree design, Gripping beast, etc se situant entre les deux) Certaines sont très vivantes dans les poses (Old Glory, Redoubt…) d’autres son très statiques (Newline design, Essex…) .

Plus détailler chacune des ces marques prendrait trop de place ici. D’autant que certaines ont une qualité de gravure ou proportions aléatoire, du très moche au très sympa, selon les gammes (Casting room, Irregular…).
Mais, les belles Wargames foundry ont convaincu la plupart d’entre nous et se retrouvent dans bon nombre de nos armées. Seules les marques les plus anciennes (Hinchcliffe, Minifig…) ont, à nos yeux, mal vieilli et ne sont pas présentes en nos osts.
La plupart de nos armées sont en photo sur mon blog: ‘Le bronze et l’acier‘.

En conclusion,
(car, ma bonne dame, les hordes ennemies arrivent et il est temps de se remettre à la peinture pour lever de nouvelles troupes)
Le 15mm possède certes des charmes certains mais il reste que DBA permet aux joueurs attirés par les plus grandes figurines (25/28mm) de se monter des armées à un coût moindre, afin d’allier le plaisir procuré par la pratique de cette règle et le fait d’ aligner de telles figurines.

Gamot
Le 31 janvier 2017
https://dba28.blogspot.fr/

Mots-clés :

Une réaction sur “« J’prends la grande » ou jouer à DBA en 25/28mm”

  1. Bertrand JACQUEMART dit :

    Le 1/72° c’est pas mal aussi. Encore moins onéreux que le 28 et la qualité de certaines marques n’as rien à envier à celles du 25/28.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.